ConfineMan, affichez votre soutien !

Aidez-nous à soutenir l'association Un Fauteuil à la Mer en faisant un don !
Vous avez juste à cliquer sur le bouton ci-dessous !

LE POINT DE DEPART…

Né d’un délire entre potes pendant le confinement, l’homme bouée a généré des millions de vues et donné naissance à la marque ConfineMan !

NOTRE MISSION

Soutenir et encourager au travers de la marque ConfineMan des initiatives vertueuses et solidaires.

NOS ENGAGEMENTS

Ne vendre que des produits éco-responsables ou issus l’agriculture biologique.
Redistribuer systématiquement une part de nos bénéfices.

Suivez-nous sur Facebook !

Facebook ConfineMan
Notre état d’esprit

ConfineMan, une entreprise solidaire


L’urgence absolue qui s’est imposée à nous, suite aux remerciements bienveillants des internautes, c’était le devoir de solidarité. On décida alors d’agir à l’échelle de notre communauté de vie : Hyères, Carqueiranne et plus généralement TPM, « Notre Métropole de destin ».

Il y a peu de temps, en lisant Var-matin, on s’est aperçu que le renforcement des moyens de sécurité fait généralement l’unanimité au sein des nouveaux élus municipaux, majorité et opposition confondues. Mais que de nombreux débats naissent autour des subventions aux associations ou de la création de logements solidaires. La solidarité fait débat, pas la sécurité. 

Pour nous il n’y a pas de causes prioritaires, il y a seulement des causes différentes qu’il faut soutenir, toutes, dès lors qu’elles sont vertueuses. C’est la sensibilité de chacun qui nous conduit à soutenir telle ou telle cause et cela doit être encouragé, jamais stigmatisé. L’initiative privée a l’avantage de s’extraire du débat politique et d’échapper ainsi aux commentaires partisans (elle complète ainsi la prise en charge publique qui ne peut malheureusement pas tout faire). Nous avons quelques idées encore autour de la marque ConfineMan pour aider les associations ou les initiatives de notre « Métropole de destin »…

La première qui nous a réunis était une évidence pour nous tous, le prolongement naturel de l’Homme bouée, c’était « Un fauteuil à la mer ». Cette merveilleuse association sans laquelle nos frères et sœurs handicapés seraient confinés durablement dans leurs fauteuils, en dehors même de toute pandémie, sans accès sécurisé à la mer. Cette discrimination est insupportable et il ne tient qu’à nous tous d’y mettre fin.


Notre rêve, en réalité, est de remplacer les caméras de surveillance, par la solidarité et la bienveillance, partout où cela sera possible. Levons ainsi les interdits, abaissons les barrières qui ne tiennent souvent qu’aux dérives malveillantes et à l’absence de solidarité.

L’équipe ConfineMan (Pierre KACI, Sylvain BENATTAR, Grégory NOIRCLER)

Galerie d’images

Nous contacter